Il est évident que l'homme est anatomioquement différent de la femme. Mais ce qui nous intéresse ici sont les différences mentales et non le bout dechair qui balotte entre les cuisses de  l'homme. Si l'on fait abstractiion des cas pathologiques de toutes sortes, il me semble que l'homme est plus direct que la femme, moins sujet à cachotteries et dissimulations, à calculs intéressés.L'homme s'emballe plus volontiers sans réserve et se livre plus volontiers à la personne dont il s'est épris. De  ca fait, il est plus transparent et sans doute plus vulnéranle. L'home est plus partaud, comme un bon chien fidèle, tandis quela femme serait comme un chat.